Tableau électrique qui grésille : que faire ? 

 Article by Bob! Dépannage

rédigé avec amour

Blog / Electricité / Article en cours 

Vous habitez un appartement ou une maison et vous remarquez que votre compteur électrique grésille. Selon la taille de votre logement, le bruit anormal émis par votre compteur électrique peut être dérangeant, handicapant, et même dangereux selon le cas auquel vous êtes confronté. Voici la marche à suivre si vous remarquez que votre tableau électrique grésille.

À suivre : les conseils pour bricoler. Les conseils à suivre pour bricoler, les conseils à suivre pour bricoler, les conseils à suivre pour bricoler

Tableau électrique qui grésille : quelles sont les raisons les plus probables ?

Comme dans tout problème, le grésillement de votre tableau d’électricité comporte une solution, mais pour la trouver, il faut identifier la raison précise du bruit indésirable.

 

  • Etre attentif au contacteur jour/nuit

 Il peut tout d’abord s’agir du contacteur jour/nuit utilisé pour distinguer les heures pleines des heures creuses. Celui-ci peut être usé et créer des arcs électriques qui donnent une impression de grésillements. Si le contacteur est en cause, votre tableau électrique produira des grésillements aux alentours de 22 heures et de 6 heures du matin. En effet le tableau passe aux horaires de nuit à 22 heures, et aux horaires de jour à 6 heures. 

 

  • Être attentif à la minuterie

 Il peut également s’agir de la minuterie, qui donnera une impression de « tic-tac » incessant. La minuterie de votre tableau électrique peut être vétuste et donc produire davantage de bruit qu’à la normale. 

Enfin, il peut s’agir d’une surchauffe du disjoncteur, directement liée à la vétusté de l’appareillage. Le troisième et dernier cas est, vous l’aurez compris, le plus inquiétant. Celui-ci doit nécessairement faire appel à un professionnel qui viendra diagnostiquer votre installation et changer quelques pièces ou la totalité du tableau électrique. 

 

Tableau électrique qui grésille : la marche à suivre

Pour venir à bout du grésillement indésirable de votre tableau électrique, il vous faudra tout d’abord identifier la zone ou le composant responsable du bruit.

  • Pour cela, vous devez :

– vous rapprocher de votre tableau électrique et isoler, à l’oreille, le composant problématique; – procéder par élimination : si votre tableau électrique émet du bruit à 22 heures, il s’agit vraisemblablement du contacteur jour/nuit; – faire appel à un professionnel.

Cette dernière solution est la plus sécurisée et la plus fiable même si elle n’est pas la plus économique.

Bon à savoir : si vous êtes locataire, ne touchez pas au tableau électrique, demandez à votre propriétaire de prendre rendez-vous avec un professionnel. Ce dernier sera chargé de la facturation du déplacement, du diagnostic, et de l’intervention. Pour ne rien payer, laissez votre propriétaire prendre lui-même le rendez-vous. Une fois la zone sensible identifiée, si vous ne souhaitez pas faire appel à un électricien « privé », faites appel à votre fournisseur d’électricité, qui fera venir un professionnel pour constater le problème. Vous ne pouvez pas essayer de changer vous-même les pièces du tableau électrique qui grésille étant donné que ceux-là mêmes sont la propriété d’Enedis (qui gère le réseau électrique en France). Si Enedis estime que vous avez endommagé le compteur, vous seriez susceptible de devoir vous acquitter de frais de dédommagement.

 

Tableau électrique qui grésille : pourquoi est-il préférable d’en changer tous les 10 ans ?

  • Dans la grande majorité des cas, un tableau électrique qui grésille est vétuste, et il faut le faire changer. Cela vous assure une plus grande sécurité, mais implique aussi des économies sur vos consommations, qui seront d’autant mieux calculées et évaluées avec un appareil récent. 

Tableau électrique qui grésille : optez pour le cache-compteur !

  • S’il s’avère enfin que votre tableau électrique grésille, mais sans raison donnée, et qu’il vous gène dans votre quotidien, vous pouvez également fabriquer un cache-compteur. Un cache-compteur consiste en un coffrage, souvent réalisé en bois, permettant de limiter les nuisances sonores de l’appareil. En plus, cela dissimule un tableau électrique qui, le plus souvent, gâche la décoration de la pièce !

D’autres questions ? 

Contactez-nous

au 01.79.75.88.50

  Le blog boite à conseils 

Champs lexical  : – #BlogBob  #tableauélectrique  #quigrésille  #questquiestamacharge
Suivez notre chaine Youtube en cliquant ici !