L’eau coule dans votre appartement ? Bob! Dépannage intervient à votre demande et règle votre problème de plomberie avec efficacité et rapidité, forcément 😉 Mais qui paye ensuite la facture entre le locataire et le propriétaire ? Question fréquente à laquelle BOB vous répond maintenant.

Si on devait résumer : le propriétaire doit assurer d’une part la bonne qualité et le bon fonctionnement des installations de plomberie dans son appartement. Et d’autre part le locataire doit maintenir le bon entretien du logement.

Concrètement, une petite facture de réparation de plomberie (changement des joints, des vis, l’entretien annuel de la chaudière par exemple) est à la charge du locataire.
Le propriétaire paiera quant à lui la facture des réparations touchant aux gros équipements et installations. Comme la fuite qui provient du tuyau de l’immeuble ou de la maison, ou le trou d’une évacuation. Sauf si c’est le locataire qui en est le responsable par malveillance ou accident.

Il est clair que pour éviter les problèmes de facture après intervention, le mieux reste d’anticiper. Faites en sorte qu’à l’entrée dans les lieux, tout soit d’équerre et connu de chacune des deux parties. L’état des lieux est justement fait pour cela. Autant alors ne pas bâcler cette étape d’avant la signature du bail de location. Vous en serez ainsi plus serein quand arrivera la petite goutte qui, du coup, ne fera pas déborder le vase…

Un bon tuyau pour ne pas plomber les relations entre locataire et propriétaire

Les travaux de plomberie suivants sont à la charge du propriétaire si vous remarquez avant votre arrivée les problèmes suivants :

  • Le problème existait avant la signature du bail de location. Mais il a été découvert à l’emménagement ou pendant la première utilisation du matériel défectueux.
  • Le problème survient après la signature du contrat. Cependant, il provient d’un défaut d’entretien de la part du propriétaire.

Attention, on ne dit pas qu’il faut mettre chaque facture du logement sur le dos du propriétaire ! Ce serait trop facile ; En tant que locataire, vous avez aussi d’autres devoirs :

  • Si vous réalisez des travaux qui modifient la nature du logement. Cela provoque des effets néfastes au niveau des installations qui fonctionnaient normalement lors de l’entrée sur les lieux.
  • Si le locataire n’entretient pas assez les équipements et installations. ET que ces dernières ne présentent pas de signe de malfaçon ou de vétusté.

Pas toujours très simple… LE conseil de BOB donc ? Maintenant que vous en savez plus sur le type de facture de plomberie qui incombe au locataire ou au propriétaire, privilégiez une communication fréquente et courtoise. C’est toujours bénéfique. Au pire, en cas de problème de paiement de facture, il existe des commissions départementales de conciliation pour ramener un peu de calme entre vous. Pour les travaux et les interventions, BOB s’occupe de tout de toute façon !

Informations utiles complémentaires :
Loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n° 86-1290 du 23 décembre 1986
Commission départementale de conciliation

>> Pour les autres articles du blog de Bob! Dépannage sur la plomberie & le chauffage, c’est ici.
>> Et tous les articles du blog Bob! Dépannage sont accessible ici.